Comment un smic peut il être imposé à 60%

Publié le Mis à jour le

60Comment peut-on aujourd’hui imposer le peuple à des taxes et impôts divers sans commune mesure et ne pas le voir défiler jusqu’à la Bastille pour réclamer la tête du souverain ? Vous pensez que je parle de la taxation des super salariés tel qu’on vous le rabâche dans les médias mais que nenni. Voyons donc aujourd’hui à combien est taxé dans notre pays quelqu’un payé au salaire minimum légal soit le SMIC.

Le salaire de base.

Pour commencer le calcul, prenons la fiche de paie d’un employé lambda que nous allons appeler M Dupont travaillant au 35h00 et payé au minimum légal soit le SMIC horaire. Voici une fiche de paie de ce type.

bulletin-de-paie-2014

Sur cette fiche de paie, j’ai tracé 3 rectangles rouges indiquant les 3 montants qui vont servir à calculer le revenu mensuel de cette personne fictive, c’est-à-dire :

 

 


– le salaire NET donc la somme reçue pour vivre. C’est en général ce que tout le monde regarde en premier. Ici 1212.82€.
– La pseudo-part employeur qui se monte à 687.94€
– la part salariée qui se monte à 387.04€
Ce qui nous fait un total de 2287.80€.
Arrivé ici certains vont dire : Oui mais il ne faut pas tenir compte de la part patronale, car « insérez ici un argument bidon de votre choix ».
A cela, on peut avoir plusieurs types de réponses :

  1. Si cette part patronale ne fait pas partie de votre salaire alors si demain je vous vire, je devrais toujours la payer. Et pourtant bizarrement si demain l’employé est viré cette pseudo-part ne sera plus à payer par l’entreprise. Tiens donc bizarre pour quelque chose qui ne serait pas lié au salarié.
  2. On peut également aller lire les petites lignes dans la colonne cotisations sociales où une part employeur est payée. On y trouve pêle-mêle : Sécurité sociale maladie, sécurité sociale vieillesse, accident du travail, allocation familiale, etc… Alors sachant que votre employeur est une entreprise question : une entreprise peut-elle tomber malade ? Peut-elle avoir un accident de travail ? A-t-elle une famille ? Je vous laisse répondre à ces questions, mais mon petit doigt me dit …..

Donc à ce niveau-là, vous l’aurez compris le vrai salaire de M Dupont et de 2287€ et notre fabuleux système social « que tout le monde nous envie, mais que personne ne copie » lui en prend déjà 1074. Mais bon c’est au nom de la sacro-sainte solidarité alors bon…
La première lame est passée et le total des taxes est de : 1074€.

Deuxième lame : tu consommes donc tu payes.

Comme la première lame est directement payée par l’employeur M Dupont n’a pas vraiment conscience qu’au moment où il reçoit son salaire, il est déjà taxé sur le fruit de son travail à hauteur de 47%. Alors, on peut continuer et puis comme il ne dit rien en plus (il est un peu con M Dupont, j’avais oublié de préciser au début, mais vous l’aurez bien compris).
En admettant qu’il vive comme un moine tibétain reclus chez lui avec juste Internet comme ami on peut sans mal en déduire qu’il paiera au minimum cela :
– 200€ par mois en nourriture… soit 20€ de TVA
– 100€ en loisirs divers, etc… Soit 20€ de TVA
– 50€ en téléphonie/internet… Soit 10€ de TVA
– 50€ en taxes diverses (foncières, habitation…)
– 50€ d’assurance soi environ 5€ de taxes (payé par l’assureur qui ne paye pas de TVA)
Voila la deuxième lame est passée et cette fois-ci, on le déleste de 105€ de taxes supplémentaires. Il reste donc à notre bougre rien de moins que 1107€.
La deuxième lame à fait son petit effet et l’on constate donc à ce moment-là que les taxes se montent déjà à 1179€ soit 51,55% de son salaire.

Troisième lame : Fais ce que l’on te dit sinon faut raquer.

Les deux premières lames sont là pour taxer de façon indolore, car avant on a pris soin d’appliquer une bonne touche de syndicalisme, de haine antipatron, de pseudo mondialisation et bien entendu de solidarité. Et puis en faisant payer tout cela par les entreprises plutôt que par le salarié directement on évite qu’il comprenne le hold-up vu qu’il n’a pas vraiment eu l’argent entre les mains (merci les entreprises !).
Donc, vient ensuite la troisième lame qui est composée des taxes que je nommerais « taxes comportementales ». Les taxes comportementales sont comme leurs noms l’indiquent des taxes liées à votre comportement. Elles sont très à la mode en ce moment et on en voit tous les jours fleurir. Elles sont difficilement chiffrables car liées au comportement de l’individu et par ce fait assez variable. Parmi elles on peut citer les plus connus :
– taxe sur le tabac à 80%
– taxe sur l’alcool variable selon les alcools
– taxe sur l’essence entre 48.9% et 56.1%
– taxe pour l’audiovisuel public
Mais il y aussi tout un tas d’autres taxes allant de celle vers les entrées au cinéma à celle sur les jeux en passant par celle que vous paierez une fois mort en cas de succession. Un total de 214 impôts et taxes différentes selon Wikipédia étaient recensés en 2013 (lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_imp%C3%B4ts_et_taxes_fran%C3%A7ais ) et nul ne doute que la liste ne va pas cesser de grandir demain.
Il existe même une taxe sur la solidarité ! Oui, c’est la taxe sur la donation. Car si par malheur vous avez un peu d’argent qui ne vous a pas déjà été taxé et que vous souhaitiez faire un don à quelqu’un et bien on vous taxera aussi dessus. Ce n’est pas magique ça : au pays de la solidarité, on taxe les gens qui voudraient l’être sans y être contraint et forcé. En même temps, ça reste dans une certaine logique : puisque vous avez encore la capacité à donner de l’argent, c’est qu’on ne vous a pas encore assez taxé alors du coup…on retaxe. C’est logique…

Donc, revenons-en à notre M Dupont. Il lui reste donc 1107€ pour vivre. Somme sur laquelle on peut facilement déduire 400€ de loyer. Il va donc lui rester 707€ pour aller faire la fête.
Là-dessus on ne pourra pas vraiment définir clairement de combien il sera encore taxé avec cette troisième lame. Ça dépendra de son comportement. S’il dépense tout en essence et en tabac, on lui prendra 80% et s’il dépense tout en achetant 5 fruits et légumes par jour, on lui prendra 7%.
Alors, coupons la poire en deux et admettons qu’il roule peu en voiture et fume beaucoup de carottes. Il sera donc taxé à environ 20% (c’est vraiment un minimum, car cela représente juste la TVA) soit de 141€.

Au final résumons.

M Dupont a donc un salaire de 2287€ auquel il faut soustraire :
– 1074€ (première lame)
– 105€ (deuxième lame)
– 141€ (troisième lame)
il lui reste donc 967€ dans le meilleur des cas.
Le hold-up au nom de la solidarité et de la collectivité se monte à 1320€ soit 57.2% de son revenu.
C’est ce qui me fait souvent dire que nous sommes toujours dans un système communiste (aujourd’hui pour faire plus propre on appelle cela socialisme) car quand 60% de notre labeur doit être reversé à la collectivité, on ne peut pas prétendre autrement.

Donc aujourd’hui on entend dire que les salaires sont trop bas, que les entreprises ne paient pas assez leurs employés et certains fous voudraient mettre le SMIC à 1500€ ou plus. Mais ce ne sont pas les entreprises qui sous-paient les salariés ! C’est cette grosse sangsue qu’est l’État qui ponctionne tout pour faire vivre ses myriades de fonctionnaires improductifs, ses syndicats, ses journaux, construire leurs foutus ronds-points, entretenir des retraités de luxe au Sénat et j’en passe et des meilleurs.

Il faut ouvrir les yeux car si aujourd’hui le pouvoir d’achat des salarié est si bas, c’est à cause des taxes et impôts et pas des salaires trop bas.

Aujourd’hui, imaginons que les salariés touchent leur salaire intégral et qu’ensuite ils doivent reverser une parti sous forme d’impôt à l’état. Dans cette situation-là qui accepterait de se faire taxer 60% du fruit de son labeur ? Peu de monde, j’imagine.
C’est pourtant ce qui se passe grâce aux divers niveaux de taxes mis en place qui permettent de rendre indolore l’ensemble.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s